PRÉVENTION : Intoxication au monoxyde de carbone

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?

C’est un gaz incolore, inodore et non irritant. Il n’est donc pas détectable par l’Homme. Sa présence résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fioul ou encore à l’éthanol (par exemple les braseros ou appareils de chauffage de fortune).

Quelques précautions :

  • Avant l’hiver, faites systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié ;
  • Tous les jours, même quand il fait froid, aérez au moins 10 minutes votre logement ;
  • Maintenez vos systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et n’obstruez jamais les entrées et sorties d’air ;
  • Respectez systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant. Ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ; placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ;
  • Ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

Au niveau collectif : Il est important de rappeler d’être vigilant quant à l’utilisation d’appareils de chauffage d’appoint, de groupes électrogènes ou de panneaux-radiants à combustible gazeux lors des rassemblements de personnes (rassemblements familiaux, manifestations culturelles ou religieuses…).

 

Quels sont les signes d’une intoxication au monoxyde de carbone ?

 Maux de tête / Nausées / Vertiges / Troubles visuels